-->
PrintFriendly and PDF

Il ya un certain nombre de programmes d’aide financière disponibles pour les entreprises qui investissent dans notre région. Ces programmes sont disponibles à différents niveaux de gouvernement et les organisations.

  • Le Centre d’Entrepreneurship de Prescott-Russell [CEPR] a été formé en reconnaissance du fait que les petites et moyennes entreprises [PME] constituent la base de l’économie ontarienne et qu’elles sont créatrices d’emplois, d’innovation et de prospérité.  Ils aident les propriétaires  de petites entreprises et les petits entrepreneurs à réussir dans Prescott-Russell en offrant de l’information, des outils et un soutien lors de leurs phases de démarrage et de croissance.
  • Société de développement communautaire de Prescott et Russell : La Société de développement communautaire de Prescott et Russell est un organisme de soutien au développement économique local sur le territoire des Comtés unis de Prescott et Russell.
  • Fonds de développement de l’Est de l’Ontario (FDEO) : Le Fonds de développement de l’Est de l’Ontario est un fonds de 80 millions de dollars échelonné sur quatre ans, conçu pour aider les entreprises à créer des emplois et à investir dans de nouvelles technologies, l’achat de matériel ou la formation professionnelle des travailleurs et travailleuses. Il appuiera aussi les projets de développement économique qui attireront ou retiendront les investissements dans les industries et les collectivités établies en Ontario.
  • Programme de développement économique des collectivités rurales (DECOR) : Le paysage économique de l’Ontario est en pleine évolution. En raison de la mondialisation, nous ne sommes plus en concurrence avec les entreprises et les collectivités qui nous entourent, mais plutôt avec l’ensemble de la planète. Nous savons également que les régions rurales en Ontario se transforment, alors qu’elles deviennent de plus en plus complexes et diversifiées tout en étant confrontées à des défis uniques, dont une baisse de la population dans certaines régions, le vieillissement de la population active, des pénuries de main-d’œuvre, ainsi que l’exode des jeunes. Nous savons également que pour soutenir la concurrence dans l’économie du savoir du 21e siècle, nous devons faire les choses différemment. Nous devons faire davantage preuve d’innovation et de flexibilité.  http://www.omafra.gov.on.ca/english/rural/red/index.html