Print Friendly, PDF & Email

Suite à l’article sur le dôme sportif de Limoges publié dans Le Droit, le 8 janvier 2019, et de l’article paru dans The Review le 9 janvier 2019 la municipalité de La Nation aimerait apporter des clarifications. En aucun cas n’a-t-il été question de manquer de transparence envers nos citoyen(ne)s. La Loi de 2001 sur les municipalités indique que les réunions du Conseil sont ouvertes au public, à quelques exceptions, dont la suivante : s’il est question de litiges actuels ou éventuels, y compris les questions dont les tribunaux administratifs sont saisis, ayant une incidence sur la municipalité ou le conseil local (2001, chap. 25, par. 239 [2e]). Ainsi, nous comprenons vos frustrations, toutefois, dans une telle situation, il nous est impossible de divulguer  quelques informations que ce soit sans subir des conséquences légales potentielles.

Nous aimerions vous assurer que toute l’information qu’il nous est possible de divulguer vous sera toujours partagée. Soyez assurés que le projet du complexe sportif et du centre communautaire à Limoges ira de l’avant. D’ailleurs, lors de la réunion du Conseil du 7 janvier 2019, le conseil municipal a annoncé que les quatre firmes d’architectes qu’ils ont choisies et approuvées seront maintenant invitées à soumettre une proposition pour la construction du complexe sportif et du centre communautaire. Le Conseil a aussi émis une date tentative pour la fin de la construction, soit le 31 décembre 2020.

Veuillez noter que la municipalité n’émettra aucun autre message à ce sujet. Nous vous remercions de votre compréhension!