Service des incendies

Richard J. Groulx, Chef pompier / Coordonnateur santé et sécurité

Logo incendies sur porte de camion

Pompiers volontaires

Le Service des incendies de La Nation accepte les candidatures selon les besoins.  Un avis d’application sera publié sur cette page ainsi que sur les réseaux sociaux lorsqu’un poste sera offert.  Une fois que le poste sera annoncé, il vous sera possible de remplir le formulaire et de soumettre votre candidature.  Votre candidature sera évaluée par le Service des incendies de La Nation et les candidats retenus seront invités à continuer le processus d’embauche.  Veuillez noter que les candidats doivent avoir 18 ans ou plus pour postuler.

Le processus d’embauche est composé de

ÉVALUATION PHYSIQUE ET ÉCRITE

Le test physique est en lien avec les tâches qu’un pompier doit être en mesure d’accomplir.

Le test écrit met l’accent sur la compréhension, les mathématiques et les connaissances générales.

ENTREVUES

Dernière étape du processus, seuls les meilleurs candidats seront invités aux entrevues. Celles-ci auront lieu à la caserne où le candidat ou la candidate a présenté sa demande.

D’autres exigences peuvent être requises au courant du processus, telles que:

  • OPP Vérification relative aux personnes vulnérables;
  • Vérification du dossier de conduite;
  • Autorisation médicale;
  • Obtention d’un permis D “Z”; et
  • Adaptation sociale au sein de l’équipe.

Merci de votre intérêt pour le poste de pompier volontaire.  SEULES les demandes soumises en ligne seront acceptées (voir le lien ci-dessous « Formulaire de demande d’emploi pour pompier volontaire »).

Si vous avez des questions, vous pouvez communiquer avec Richard J. Groulx.

Merci pour votre intérêt. 

Manteau protecteurs de pompiers

Responsabilités du service des incendies

Protection contre les incendies décrit une série de programmes désignés à la protection des vies et des propriétés des résidents et des visiteurs de la zone d’intervention face aux conséquences négatives d’un incendie, d’urgences médicales ou à l’exposition à des conditions dangereuses créées par l’homme ou la nature. Celles-ci incluent la prévention des incendies, l’éducation, le secours et la lutte contre les incendies.

Le service des incendies compte 5 casernes à l’intérieur de la Nation.

  • la caserne 100 de St-Isidore et son chef de caserne : Daniel R. Desforges
  • la caserne 200 de St-Bernardin et son chef de caserne : Gabriel Lalonde
  • la caserne 300 de Fournier et son chef de caserne : Shawn Lavertue
  • la caserne 400 de St-Albert et son chef de caserne : Stéphane Savage
  • la caserne 500 de Limoges et son chef de caserne : Daniel Voisine

“Protection contre les incendies” décrit une série de programmes désignés à la protection des vies et des propriétés des résidents et des visiteurs de la zone d’intervention face aux conséquences négatives d’un incendie, d’urgences médicales ou à l’exposition à des conditions dangereuses créées par l’homme ou la nature. Celles-ci incluent la prévention des incendies, l’éducation, le secours et la lutte contre les incendies.

  • les services de désincarcération sont limités aux services de base pour les casernes de Fournier, de St-Albert et de St-Bernardin;
  • les services complets de désincarcération sont offerts par les casernes de Limoges et de St-Isidore et le service des incendies de Casselman;
  • les services de secours, impliquant les urgences liées à l’eau et à la glace, sont limités au niveau 1 et 2 (terrestre et maritime) par la caserne de Fournier;
  • les interventions d’urgences médicales sont limitées aux services approuvés sous le règlement No. 57-2003 (United Counties of Prescott Russell Tiered Response Agreement),
  • la prévention des incendies est offerte par l’entremise d’inspection et par l’éducation des moyens disponibles pour prévenir les incendies.
  • l’éducation est offerte au public par l’entremise des 5 casernes à l’aide du site Web municipal, lors de festivals de visites aux écoles, à des organisations ou associations et lors d’événements.
Deux manteaux et deux casques de pompiers

Bref historique

En 1998, les cantons de Cambridge, Calédonia, Plantagenet Sud ainsi que le village de St-Isidore se fusionnent pour former la nouvelle municipalité de La Nation.

La nouvelle municipalité compte cinq services des incendies distincts, soit ceux de St-Isidore, de St-Bernardin, de Fournier, de Limoges et de St-Albert, chacun ayant son propre chef et ses pompiers.

À l’automne 1998, la municipalité embauche Ghislain Pigeon comme Chef des services des incendies à temps partiel.

Le 1er décembre 2004, les cinq services des incendies se fusionnent à leur tour pour former le nouveau Service des incendies de La Nation dont Ghislain Pigeon devient le chef, Aurèle Constantineau le directeur du secteur ouest, Pascal Laviolette le directeur du secteur est, Florent Bertrand le chef de caserne de Limoges, Yvon Genier le chef de caserne de St-Albert, Guy Longtin le chef de caserne de St-Isidore, Gilles Lalonde le chef de caserne de St-Bernardin et Tobias Hovey le chef de caserne de Fournier, le tout complété de 75 pompiers répartis  entre les 5 casernes.

Le 1er janvier 2014, la municipalité de La Nation embauche le premier chef à temps plein, Tobias Hovey.   Les postes de direction des secteurs est et ouest ont été abolis et  remplacés par le poste de chef adjoint occupé par Aurèle Constantineau.

Le 19 avril 2021, la municipalité de La Nation embauche Richard Groulx comme chef pompier.

L’organigramme du service des incendies est maintenant établi :  Chef, Chef adjoint, Chef de casernes et 85 pompiers répartis entre les 5 casernes.

Le service des incendies de Casselman répond aux urgences à l’intérieur de la région du village de Casselman dans le secteur de la municipalité de La Nation, tel que décrit dans le règlement 63-2016.

L'index d'un homme pointe une tablette avec signes de dollars

Frais et services offerts par le service des incendies

La Municipalité de La Nation imposera des frais usagers pour des services ou des activités fournis par le service des incendies de La Nation.

Ces frais usagers devront être remboursés à la municipalité, que la demande soit faite par le propriétaire ou non. Les frais encourus sont payables auprès de la municipalité de La Nation. Vous trouverez ci-dessous l’information au sujet des activités et des services offerts par le service des incendies. Pour en savoir plus, veuillez consulter le règlement 148-2015.

RECHERCHE DE DOSSIERS

Une demande de recherche de dossier pour les lettres de conformité immobilière est disponible auprès du service des incendies.  Des frais de 80 $ s’appliquent pour les demandes de lettres de conformité destinées aux avocats et aux agents d’immeubles, pour les ventes immobilières, les sommaires de rapports d’incendies pour les courtiers d’assurance, les lettres de conformité pour la Régie des alcools de l’Ontario (excluant les organisations accréditées), toute autre lettre de conformité ainsi que la révision de plan de subdivision.

INSPECTIONS SUR SITE

Une inspection des lieux est effectuée afin d’évaluer si l’espace est conforme aux normes émises par le service des incendies.  Les propriétés résidentielles peuvent être inspectées sans frais, à moins que celles-ci soient une unité en location. Consultez le règlement No. 148-2015 pour les frais applicables aux différents types de propriétés.

FAUSSE ALERTE D’ALARME À FEU

Les fausses alertes sont calculées à l’intérieur d’une année civile. Lorsque le service des incendies est appelé au même endroit plusieurs fois à l’intérieur d’une période d’un an suite à la première fausse alarme, des frais devront être payés par le propriétaire de l’établissement.

  • 1er appel : aucun frais
  • 2e appel : $200.00
  • 3e appel et plus : $1,000.00

Après le troisième appel, un avis demandant un certificat récent d’une inspection annuelle du système d’alarme, tel que prescrit par le Code des incendies de l’Ontario, est dû dans les trente jours suivant la réquisition.

INFRACTIONS AU CODE DE PRÉVENTION DES INCENDIES

Les propriétaires de biens immobiliers ont la responsabilité de faire l’installation de détecteurs de fumée dans chacune de leur propriété, de s’assurer que le détecteur de fumée est en bon état de fonctionnement et de fournir le mode d’emploi et le mode d’entretien aux locataires. Un manque de conformité à ces exigences est une entrave au code des incendies et passible d’une amende.

Image d'un détecteur de fumée

Éducation et prévention

Le service des incendies de La Nation se fait un devoir de bien informer ses citoyens. Cette section a de l'information portant sur monoxyde de carbone, plans de sécurité incendie domicile, et les sièges d’auto.

1. MONOXIDE DE CARBONE

Qu’est-ce que le monoxyde de carbone?

  • Le monoxyde de carbone (CO), qu’on appelle souvent le « tueur silencieux », est un gaz incolore, insipide et inodore.
  • Il est un produit de la combustion incomplète de combustibles comme le propane, l’essence, le gaz naturel, le mazout de chauffage ou le bois dans des appareils à combustible comme les appareils de chauffage, les foyers, les chauffe-eau, les poêles, les barbecues, les génératrices et radiateurs portatifs ou les véhicules.
  • En Ontario, plus de 80 % des blessures et des décès causés par le monoxyde de carbone ont lieu dans les domiciles (source : ONTS).

Symptômes de l’intoxication par le monoxyde de carbone

  • Une exposition au monoxyde de carbone peut entraîner des symptômes s’apparentant à ceux de la grippe, comme des maux de tête, de la nausée ou des étourdissements, ainsi que de la confusion, de la somnolence, la perte de conscience et le décès.
  • Si l’avertisseur de monoxyde de carbone retentit et que vous ou d’autres personnes chez vous présentez des symptômes d’intoxication au monoxyde de carbone, faites sortir toutes les personnes du domicile immédiatement. Composez le 9-1-1 ou le numéro des services d’urgence locaux une fois à l’extérieur.
  • Si l’avertisseur de monoxyde de carbone retentit et que personne ne présente de symptômes d’intoxication au monoxyde de carbone, vérifiez s’il faut changer la pile ou si la durée de vie de l’avertisseur s’est écoulée avant de composer le 9-1-1.
  • Conseils relatifs aux avertisseurs de monoxyde de carbone

Mise à l’essai et remplacement

  • Les propriétaires sont tenus d’installer des avertisseurs de monoxyde de carbone dans leurs logements locatifs et d’en assurer l’entretien.
  • Les propriétaires doivent mettre à l’essai les avertisseurs de monoxyde de carbone de leurs logements locatifs tous les ans, et chaque fois que la pile est remplacée, que des changements sont effectués dans le circuit électrique ou qu’il y a changement de locataire.
  • Il est illégal de modifier les avertisseurs de monoxyde de carbone et d’en retirer les piles.
  • Il faut mettre à l’essai les avertisseurs de monoxyde de carbone tous les mois en appuyant sur le bouton prévu à cet effet.
  • Il faut changer les piles des avertisseurs chaque année.
  • Il faut remplacer les avertisseurs selon les instructions du fabricant.

Savoir reconnaître le son de l’avertisseur de monoxyde de carbone

  • Les avertisseurs de monoxyde de carbone émettent un son différent des avertisseurs de fumée. Mettre à l’essai les deux appareils chaque mois et veillez à ce que tout le monde chez vous sache distinguer les deux sons d’alerte.
  • Sachez reconnaître la différence entre le son de l’avertisseur vous prévenant de la présence de CO avec le signal de pile faible ou le signal indiquant que la durée de vie de l’avertisseur s’est écoulée. Consultez les instructions du fabricant de l’avertisseur pour savoir distinguer les trois sons.

Et si l’avertisseur de monoxyde de carbone retentit?

  • Une exposition au monoxyde de carbone peut entraîner des symptômes s’apparentant à ceux de la grippe, comme des maux de tête, des nausées ou des étourdissements, ainsi que de la confusion, de la somnolence, une perte de conscience et le décès.
  • Si l’avertisseur de monoxyde de carbone retentit et que vous ou d’autres occupants de la maison présentez des symptômes d’intoxication au monoxyde de carbone, faites sortir toutes les personnes du domicile immédiatement. Composez le 9-1-1 ou le numéro des services d’urgence locaux une fois à l’extérieur.
  • Si l’avertisseur de monoxyde de carbone retentit et que personne ne présente de symptômes d’intoxication au monoxyde de carbone, vérifiez s’il faut changer la pile ou si la durée de vie de l’avertisseur s’est écoulée avant de composer le 9-1-1.

Trouvez plus d’information au sujet du monoxyde de carbone en suivant ce lien

2. Prévoyez comment échapper au feu!

Les fermes et propriétés rurales courent des risques uniques. Suivez ces étapes pour mieux protéger votre famille et votre investissement.

Si un incendie se déclarait chez vous cette nuit, votre famille pourrait-elle évacuer en toute sécurité?

Vous pourriez ne disposer que de quelques secondes pour sortir de votre domicile.

  • Préparez un plan d’évacuation de votre domicile avec tous les membres de la maisonnée.
  • Préparez un plan d’évacuation de votre domicile dès aujourd’hui…cela pourrait vous sauver la vie cette nuit!
  • Installez des avertisseurs de fumée à chaque étage de votre domicile et à l’extérieur de toutes les pièces où l’on dort. C’est la loi!
  • Préparez un plan d’évacuation de votre domicile en cas d’incendie. Rassemblez tous les membres de la maisonnée et discutez ensemble de la façon dont chacun sortirait en cas d’incendie. Dessinez un plan d’étage du domicile, en indiquant un chemin d’évacuation depuis chaque pièce.
  • Veillez à ce que chacun connaisse deux moyens, si c’est possible, de sortir de chaque pièce.
  • Si la porte d’une pièce est bloquée par la fumée ou par les flammes, prévoyez un autre moyen de sortir, comme une fenêtre. Veillez à ce que toutes les fenêtres puissent s’ouvrir facilement. S’il y a des barres de sécurité, équipez-les d’un dispositif de dégagement rapide, ce qui permettra de les enlever facilement.

Aidez les personnes ayant besoin d’aide! Déterminez qui sera chargé d’aider les jeunes enfants, les personnes âgées, les personnes handicapées et toute autre personne qui pourrait avoir besoin d’aide.

Tous doivent savoir que, si la pièce est enfumée, il faut se baisser et se déplacer sous la fumée en direction de la sortie la plus proche et la plus sûre. La plupart des décès dus aux incendies résultent de l’inhalation de la fumée.

Choisissez un point de rassemblement à l’extérieur, à une distance suffisante pour ne pas être en danger. Un arbre, un lampadaire ou la maison d’un voisin sont tous de bons choix. En cas d’incendie, vous devez tous vous rendre directement à cet endroit et vérifier que personne ne manque.

Une fois à l’extérieur, appelez les pompiers avec un téléphone cellulaire ou de chez un voisin. Ne retournez jamais à l’intérieur d’un bâtiment en feu.

Faites des exercices d’évacuation avec tout le monde en suivant votre plan. Faites en sorte que tous puissent sortir rapidement

Pour obtenir plus de détails, communiquez avec le service des incendies de votre localité.

3. Sièges d’auto

Santé publique Ottawa n’offre plus de séances d’inspection des sièges d’auto. Pour savoir où faire inspecter votre siège d’auto, consultez les sites S.E.A.T.S. for Kids, Ottawa Safety Council’s Best Fit Car Seat Program(en anglais seulement), ou appelez Info-santé publique Ottawa au 613-580-6744, poste 28030.

Informations et installations de siège d’auto:

Communiquez avec : Jean-Marc Michaud et Lucie Larochelle, (613) 764-3434

Femme avec un chien au bord d'un feu de camp

Permis de feu

Vous pensez faire un feu à l’extérieur?

GÉNÉRAL

Si vous avez l’intention de faire un feu extérieur couvrant plus d’un mètre carré, vous devez d’abord obtenir un permis de feu. Pour en savoir plus, consultez règlement 81-2004

FAIRE LA DEMANDE D’UN PERMIS DE FEU

Lorsque vous remplissez votre demande, assurez-vous de nous fournir en détails, l’endroit précis où vous comptez faire votre feu pour que nous puissions en faire l’inspection.

QUELLES SONT LES PROCHAINES ÉTAPES?

Lorsque La municipalité reçoit la demande dûment remplie, l’officier des ordonnances municipales visite les lieux et s’assure que le feu puisse être allumé de façon sécuritaire et que celui-ci est conforme aux dispositions du règlement. L’officier peut alors émettre un permis, avec ou sans conditions, ou tout simplement refuser la demande.

RAISONS DE REFUS D’UNE DEMANDE

L’officier refusera d’émettre un permis suite aux conditions suivantes :

  • L’emplacement du feu est à moins de 50 mètres de la maison avoisinante.
  • L’emplacement du feu est à moins de 150 mètres d’un boisé sans neige.
  • Les conditions sont trop sèches pour faire un feu.
  • La fumée provenant du feu peut représenter un danger pour les automobilistes.
  • Le feu ne peut être contrôlé, ou bien, représente un danger.

APRÈS L’ÉMISSION DU PERMIS

Le requérant recevra un permis de feu qui doit être conservé sur les lieux lorsque le feu sera allumé. Avant d’allumer le feu, le requérant doit appeler le centre d’appel au 1-888-870-8883 pour aviser qu’il s’apprête à faire un feu pour lequel il a un permis. L’Officier de La municipalité est supposé avoir déjà fait parvenir une copie du permis au centre d’appel.

Un permis peut être émis pour une période allant jusqu’à 30 jours. La date d’expiration est inscrite sur le permis.

Matériaux interdits : Ce qui ne peut être brûlé.

Qu’un permis soit requis ou non, il est strictement défendu de brûler les items suivants :

  • Pneus, plastique, caoutchouc, des produits dérivés du  pétrole;
  • Du gazon, de la mauvaise herbe ou toute autre végétation qui est enracinée.

Faire brûler des fossés, des gazons ou des terrains est strictement défendu. Ces types de feux sont les plus difficiles à maîtriser car ils peuvent s’étendre dangereusement, sans compter que la fumée qu’ils dégagent représente un réel danger pour les automobilistes

Dessin animation de 11 personnes

Plan de sécurité et de bien-être communautaire

La Loi sur les services policiers exige que les municipalités de l’Ontario préparent et adoptent un plan de sécurité et de bien-être communautaire d’ici le 1er juillet 2021. Le Conseil municipal de La Nation est fier d’avoir adopté le Plan communautaire et de bien-être de La Nation lors de sa réunion ordinaire tenue le 14 juin 2021.

La Loi énonce les exigences relatives à un comité consultatif, à la consultation et à l’établissement des risques prioritaires. Un plan de sécurité et de bien-être communautaire doit démontrer des résultats et des éléments mesurables avec des stratégies pour les atteindre. Le cadre de planification a été fourni par la province.

Les municipalités sont tenues de collaborer avec des partenaires pour élaborer le plan et sont tenues de prendre en compte les données provenant de sources multiples sur un large éventail de problèmes et de facteurs.

Le plan de sécurité et de bien-être communautaire doit inclure les informations de base suivantes :

  • Facteurs de risque prioritaires locaux qui ont été identifiés sur la base de consultations communautaires et de multiples sources de données, y compris des données de Statistique Canada ainsi que des informations spécifiques au secteur local.
  • Programmes et stratégies fondés sur des données probantes pour traiter ces facteurs de risque prioritaires.
  • Des résultats mesurables avec des mesures de rendement associées pour s’assurer que les stratégies sont efficaces et que les résultats sont atteints.

Un plan de sécurité et de bien-être communautaire identifie les risques et développe de manière proactive des stratégies et des programmes fondés sur des preuves pour répondre aux priorités locales liées à la criminalité et aux problèmes sociaux complexes. Celles-ci peuvent alors être mises en œuvre.

La vision est de travailler ensemble pour soutenir et promouvoir des communautés durables où chacun se sent en sécurité, a un sentiment d’appartenance, un accès aux services et où les individus et les familles peuvent répondre à leurs besoins en matière d’éducation, de soins de santé, d’alimentation, de logement, de revenu, sociaux et culturels.

L’élaboration d’un plan de sécurité et de bien-être communautaire consiste à travailler ensemble pour garantir que les bons services parviennent aux bonnes personnes au bon moment. Cela implique une approche intégrée de la prestation de services en travaillant avec un large éventail d’agences et d’organisations, et en s’appuyant sur les nombreux efforts fructueux qui contribuent à un fort sentiment de sécurité et de bien-être dans notre communauté.

Un plan de sécurité et de bien-être communautaire concerne l’action préventive et identifie les domaines pour promouvoir et maintenir la sécurité et le bien-être de la communauté grâce au développement social, et réduit de manière proactive les risques grâce à des programmes et des activités de prévention.

Le Conseil municipal de La Nation est fier d’avoir adopté le Plan communautaire et de bien-être de La Nation lors de sa réunion ordinaire tenue le 14 juin 2021.

Image d'un walkie-talkie, casque dur et cache-oreille

Gestion des urgences

Le Plan de gestion des urgences de la municipalité de La Nation établit le plan d’urgence de la municipalité.

PLANIFICATION ET INTERVENTION

Le Plan de gestion des urgences de la municipalité de La Nation (document disponible en anglais seulement) énonce le plan d’urgence de la municipalité. La Loi sur la protection civile et la gestion des situations d’urgence exige que chaque municipalité en Ontario élabore, instaure et maintienne un programme de gestion des urgences. Ce plan de gestion des urgences est formulé pour attribuer des responsabilités et pour guider les actions des principaux responsables à la suite du commencement d’une urgence.

PRÉPARATION AUX URGENCES

Visitez le site Web du gouvernement du Canada pour obtenir de l’information qui vous aidera, vous et votre famille, à être prêt en cas d’urgence.

Logo bleu de la COVID-19

Cette section énumère les mises à jour durant la pandémie Covid-19.

MISES À JOUR MUNICIPALES

Bureaux municipaux

NOUVEAU : Le 4 janvier 2022 – Suite aux nouvelles mesures mises en place par le gouvernement de l’Ontario, les bureaux de La Nation sont fermés au public et ce, jusqu’à nouvel ordre.  Nous vous demandons de communiquer avec nous soit par téléphone au 613-764-5444 ou par courriel.  https://nationmun.ca/conseil-et-employes/repertoire-du-personnel  Il vous est toujours possible d’utiliser notre boîte extérieure sécurisée.  Merci de votre compréhension.

 

Réunions du Conseil

Veuillez noter que nous continuerons à diffuser en direct les réunions de Conseil sur YouTube. Vous pouvez visiter la chaîne YouTube de La Nation pour visionner les réunions.

 

MISES À JOUR DE L’EST ONTARIO

Pour des mises à jour sur les directives portant sur la pandémie de la Covid-19, veuillez visiter le site web du Bureau de Santé de l’est de l’Ontario ainsi que le site web de la Province de l’Ontario sur la Covid-19.